Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Nadoch

Niouzes de la villa dimanches, de ses habitants, de ses visiteurs. Totalement narcissique.

Ça pleut du gratgrat (2)

Publié le 6 Janvier 2021 par Nadine

PhotoService.com

Mes nombreux lecteurs ont pu suivre avant-hier mes aventures et mon travail d'enquête autour des gratgrat de la villa Dimanches. J'en était restée à l'hypothèse combles et donc laine de verre. J'avais à moitié raison et à moitié tort. Cela venait bien des combles et c'est pour cela que ça pleut, mais ce sont des insectes ou plutôt des morceaux de cadavres d'insectes. C'est bien dégoutant mais nettement moins dangereux que d'avaler de la laine de verre.

Hier matin l'expert de l'entreprise qui m'avait été chaudement recommandée par mon collègue du SNEP (notre chef à tous au collège) est passé. Il a enfilé sa tenue de cosmonaute avec masque type masque à gaz et est monté dans les combles. Son diagnostic est vite tombé : les charpentes sont attaquées par les insectes, des capricornes et des anobium (ou plutôt anobia au pluriel ?) et ce sont les cadavres de ces derniers qui me tombent sur la tête, sur les textiles et font gratgrat.

PhotoService.com

 

PhotoService.com

 

PhotoService.com

Il faut traiter l'ensemble de la charpente mais aussi refaire l'isolation qui n'est pas flambant neuve comme vous pouvez le constater sur la photo du haut. On a donc passé un bon moment à faire des calculs, à négocier, à négocier avec la propriétaire de l'autre moitié de la copropriété qui se trouve à Montpellier et l'addition fait très mal même avec des aides de l'état et une ristourne sur le prix au m2.

PhotoService.com

Nous y étions encore hier soir à 20h30 à signer des devis, faire des simulations de primes sur le net et à tout boucler de manière un peu urgente. Je crains cependant d'avoir encore au moins 3 semaines au studio en attendant les travaux qui seront suivis d'un grand, d'un très grand ménage.

En attendant je fais mon aller retour quotidien au lavomatic pour assainir les textiles divers de la maison à coup de sèche-linge.

Pfff… déjà ras le bol de 2021.

Commenter cet article