Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Nadoch

Niouzes de la villa dimanches, de ses habitants, de ses visiteurs. Totalement narcissique.

London calling

Publié le 5 Juin 2017 par Nadine

Puisque British Airways nous a permis de multiplier par deux notre séjour londonien, voici le récit en texte et en images.

Tout d’abord, étant donné que Londres est une ville abominablement chère, j’avais promis aux kids un séjour au meilleur marché possible. C’était sans compter les 1000 € de plus qu’ont coûtés les 3 extra-days… Bref, moyen de locomotion, les city-bikes — les velib locaux — et visites des musées gratuits. Pour la bouffe fish and chips, indiens et chinois all you can eat. Non seulement ils ont suivi ce programme, mais en plus c’est CE programme qu’ils ont adoré. Voici le classement du top ten de Londres.

Numéro 1 (et de loin), le vélo. Les mairies ultra-libérales ayant évacué les voitures des pauvres du centre de la capitale, et ayant adopté un programme de pistes cyclables efficace, ce fut un régal sous le soleil, la ville géante ayant ainsi une dimension humaine. Nous n’avons pris le métro que deux fois en 5 jours, le reste fut en pédalant, le must étant l’autoroute à vélo le long de la Tamise, la Cycle Superhighway que l’on a prise plein de fois rien que pour le plaisir.

PhotoService.com

 

 


PhotoService.com

 

 

Numéro 2, le marché de Camden, plein de conneries comme les anglais savent en faire, capotes rigolotes, chaussures cloutées à talons, déguisements de punk, maillots de foot. Un régal quand on a 14 et 15 ans.

PhotoService.com

 

 


PhotoService.com

Numéro 3, Hyde Park, ses canards et ses cygnes, sa Serpentine River, ses pistes cyclables larges où faire des dérapages, ses pelouses. Sous le soleil du printemps et même sous la pluie fine du dimanche en fin d’après-midi au speaker corner où une foule dense débattait à bâtons rompus.

PhotoService.com

 

Numéro 4, les musées. Au sommet le Musée d’histoire naturelle, son T-Rex articulé et ses jeux interactifs. Juste après l’Imperial War Museum (génial, je recommande) suivi par Greenwich et même la National Gallery où ils ont trouvé le crane en anamorphose dans le tableau de Hans Holbein le jeune et le British Museum pour la pierre de Rosette, les chasses aux lions mésopotamiennes, et les frises du Parthénon (incredible, isn’t it ?). Le meilleur dans tous les musées, restant quand même les pelouses dehors que je mets en numéro 5.

PhotoService.com

 

 


PhotoService.com

 

 


PhotoService.com

 

 

Numéro 6, la bouffe. Fish and chips, english breafast et surtout le chinois à volonté dont je doute que le chiffre d’affaire soit resté à l’équilibre après leur passage.

PhotoService.com

 

 


PhotoService.com

 


PhotoService.com

 

 

Numéro 7, Soho le soir. C’était le grand week-end de mai avec jour férié et Londres accueillait trois finales de coupe. L’ambiance était à la bière, aux écharpes et à la fête. Le samedi soir dans Soho était donc très festif, musique reprise en chœur par la foule et filles qui dansent. Les kids en avaient les yeux écarquillés.

PhotoService.com

 

 

Numéro 8, les grosses bagnoles. Partout et de tous les modèles !

PhotoService.com

 

 

Numéro 9, les trucs so british. Red mail box, red phone box, taxi noirs, bus rouges…

PhotoService.com

 

 


PhotoService.com

Numéro 10, les hôtels payés par British Airways. Là on a pu enfin faire les riches.

Commenter cet article