Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Nadoch

Niouzes de la villa dimanches, de ses habitants, de ses visiteurs. Totalement narcissique.

La frontière

Publié le 16 Avril 2017 par Nadine

PhotoService.com PhotoService.com

Nous avons passé la journée d'hier à aller de Zadar à Sibenik en passant par le parc national de Krka. Nous avons traversé les garrigues par le chemin des écoliers, entre Zadar et Knin puis Krka. Ce matin, sous la pluie, et après avoir vu le début de la messe dans la cathédrale de Sibenik, nous sommes montées en haut de la forteresse Saint-Michel admirer la vue depuis ce piton rocheux qui est le verrou de la côte dalmate.

Dans la forteresse, un dessin animé relate les grandes batailles menées par la ville aux XVIe et XVIIe siècles, quand elle était une possession de la Sérénissime et une frontière face aux Turcs. Le film glorifie l'héroïsme de la ville, de ses dirigeants, de ses habitants depuis Lépante en 1571 jusqu'au siège par les Ottomans en 1646. La gloire nationale, le courage des défenseurs de la frontière face aux barbares, tout y est. Ceci serait simplement amusant, si… 

Il n'y pas trente ans la région est celle des Krajina. Les Krajina étaient ces marches de la monarchie Habsbourg, où Serbes, Valaques et Croates faisaient tampon face au croissant turc. Ce fut ici que la guerre éclata en 1991 dans l'ex-Yougoslavie. Le port de Sibenik où nous prenions tranquillement notre café ce matin fut bombardé. La zone de Knin où nous circulions benoitement hier matin fut celle d'un nettoyage ethnique systématique. Plus rien dans le paysage ne le laisse deviner. Mais dans les esprits ? 

Aujourd'hui la Croatie est membre de l'Union Européenne. Pays balkanique, elle est aujourd'hui en première ligne pour l'accueil des réfugiés venus de l'est de la Méditerranée. Accueil ou rempart pour le compte d'une Europe qui se vit à nouveau comme une forteresse ? Les fantômes du passé vont-il à nouveau venir nous hanter pour de sombres desseins ?

Commenter cet article