Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Nadoch

Niouzes de la villa dimanches, de ses habitants, de ses visiteurs. Totalement narcissique.

Montréal en survol

Publié le 22 Juillet 2016 par Nadine

PhotoService.com PhotoService.com

Je suis arrivée avant-hier chez Aurelia à Montréal: cette étape commence à ressembler à un classique de mes voyages outre-atlantique. J'ai dû surmonter cette année un certain nombre d'épreuves : le vol serré comme des sardines, ça c'est habituel, le passage à la frontière sans AVE (mais c'est période de clémence comme dit le site), et enfin les deux heures de bus depuis l'aéroport, bus bondé, un seul siège, à l'arrière, le cul sur le moteur, donc la tête dans la clim et les fesses au (très) chaud. Je n'avais pas à me plaindre, la compagnie aérienne cette année ne m'a pas laissée en rade au milieu du voyage. Et puis la copine qui chez moi garde Fripouille a réussi dans la nuit à résoudre mon problème de portable bloqué. C'est dire si le périple de cette année démarre sous de bon augures.

J'ai commencé hier par les choses importantes : mon livre chez mon éditeur, le CIDIHCA. Je ne sais pas comment sont les autres, mais je dois dire qu'au CIDIHCA, on bien reçu. Manuel a toujours le compliment qu'il faut et Frantz une manière naturelle pour rassurer. On a bouclé les derniers trucs : la photo de couverture (ce sera la statue de Christophe Colomb échouée dans les jardins du Bureau National d'Ethnologie) et la quatrième de couverture avec photo de ma pomme + ma bio + résumé du livre. Je vous les livre ici :

Nadine Baggioni Lopez est née en France en 1966. Elle habite et enseigne à Aix-en-Provence, en France. Elle a mené de nombreuses actions de formation en Haïti. Avec Haïti dans la mondialisation, elle replace Haïti au centre d’une histoire connectée de 1492 à aujourd’hui. Elle offre en outre, dans une réflexion didactique, de nombreux documents pédagogiques. Ils sont destinés, non seulement à l’enseignement en Haïti et dans la diaspora, mais aussi à tous les lecteurs intéressés à la compréhension du monde globalisé contemporain vu depuis un espace dominé, celui des opprimés depuis les premiers temps de la conquête du Nouveau Monde.

Si j'ai pu écrire moi-même ces lignes édifiantes, pour la photo c'était plus compliqué. Un selfie ? Une gros plan d'une photo antérieure assez flateuse ? J'ai trouvé bien mieux en allant voir un pro : mon ami Daniel, grand photographe haïtien, était à Montréal. Je lui ai demandé un portrait. Il m'a invité chez lui et s'est plié à l'exercice avec talent et amabilité : il habite un grand condo du centre-ville avec terrasse et piscine sur la terrasse. Vue incroyable !

C'est donc avec la ferme intension de revenir avec un maillot de bain que je suis revenue dans l'après-midi chez Aurélia. Après l'apéro des copines de la coop, Aurélia, Kéké et moi-même avons mis un sac avec  serviette et maillot de bain, et  avons profité de l'hospitalité de Daniel. Nous avons pris la fraicheur dans la piscine à la nuit tombante tandis qu'au bas de l'immeuble les concerts des Nuits d'Afrique faisaient vivrer le quartier des spectacles, et au loin les lumières de la ville éclairaient la nuit.

Ce soir ce sera le départ pour NYC avec le bus de nuit : nouvelle étape de mes aventures américaines 2016.

Commenter cet article

Beauquier 23/07/2016 12:19

Montréal-NYC en bus....
Au fait un demi-siècle!!!!!!!!!!

Nadoch 23/07/2016 19:54

Oui Jean-Paul, la nuit de bus. Cette année j'ai de la chance, je ne le fais qu'une fois, d'habitude c'est au moins deux. Mortel, surtout l'arrêt au milieu de la nuit a Albany. Bises depuis l'Apple Center de Grand Central Station.