Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Nadoch

Niouzes de la villa dimanches, de ses habitants, de ses visiteurs. Totalement narcissique.

Último dia em Lisboa

Publié le 24 Octobre 2015 par Nadine

PhotoService.com PhotoService.com PhotoService.com

 

PhotoService.com

J'avais averti les garçons : Lisbonne ce sera moitié surf, moitié culture. Le dernier jour a donc été sous le signe de la culture, du moins j'ai essayé. De toutes façons il bruinait, avec aucun vent, ce qui voulait dire que pour le surf c'était mort quoi qu'il en soit.

Nous avons commencé avec le plus beau musée du Portugal, le plus vieux aussi : le Museu de Arte Antiga. Outre de belles collections de peintures européennes dont un Jérôme Bosch, on y trouve des trésors uniques, ceux des mondes métissés issus des Descobrimentos portugais : paravents mamban (japonais) représentant l'arrivée des portugais avec leurs éléphants de Goa et leurs cornacs indiens, leurs serviteurs africains, la vaisselle de caraque, il y a aussi les vierges de Macau ou de Goa faites dans l'ivoire d'Afrique, les oratoires faits pour le Congo, les peintures à la gloire de Lisbonne ou de la vice royauté des Indes, l'or et l'argent par tonnes venu du Soudan ou du Brésil et fondu pour la plus grande gloire de l'Eglise et du Roi, incrustations de diamants et de pierres précieuses pour faire bon poids.

J'ai pu y retenir les garçon par la séduction, le discours ou la contrainte environ une heure. Ce qu'il ont préféré ? Le mobilier d'église dégoulinant de métaux précieux. Le Bosch les a laissés de marbre alors que je comptais organiser un concours de celui qui trouverait le monstre le plus drôle ou le plus effrayant.

Après un tel effort difficile de leur en demander plus. Nous avons trainé nos guêtres entre Apple Center, un All You Can Eat chinois (je pense qu'ils seront fermés demain parce que leur chiffre d'affaire a dû en prendre un coup) et un tour en tram avant de rentrer. Ce soir nous irons dans le quartier colonial, rua da Moçambique où l'association avec laquelle André est allé Gaza organise une soirée en faveur de la Palestine. Puis nous partirons demain à l'aube non sans quelque saudade pour la ville, et avec beaucoup de remerciements pour André et Rita qui nous ont si chaleureusement accueillis et supportés.

Ate logo, até proxima, Portugal !

(la prochaine étape à Faro avec Miguel ?)

Commenter cet article