Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Nadoch

Niouzes de la villa dimanches, de ses habitants, de ses visiteurs. Totalement narcissique.

Selon les Belges il faisait beau (un dimanche aux Embiez)

Publié le 26 Août 2015 par Nadine

PhotoService.com

PhotoService.com PhotoService.com PhotoService.com PhotoService.com PhotoService.com

Alors que la rentrée approche, Neel et moi avons pu bénéficier d'une dernière sensation de vacances avec un tour en voilier en Méditerranée. On appelle généralement Méditerranée, toute mer intérieure : c'est ainsi que les Caraïbes sont la Méditerranée de l'Amérique. En inversant la proposition, on pourrait dire que la Méditerranée est au fond les Caraïbes de l'Europe… si… je n'avais pas navigué avec des Belges !

Etienne est venu nous chercher à Sanary à bord de Tribulle qu'il commandait avec son ami Marc venu de Bruxelles avec sa famille. Nous sommes allés rejoindre Cathy, Marius et sa filleule arrivée elle aussi du Plat Pays. En bref nous étions 3 Français, un Franco-belge et 6 Belges, le 7e Belge étant… la météo : le soleil a fait quelques éclaircies au milieu des nuages, la pluie a alterné averses et crachin, surtout le crachin. Commentaire des Bruxellois : il fait beau.

J'ai donc passé le dimanche et une partie du lundi à l'île des Embiez, la partie insulaire de l'Empire Paul Ricard. Tout le lond du port de grandes affiches dressent le panégyrique du fondateur : un visionnaire, un artiste, un écologique avant l'heure, un bâtisseur… un vrai culte de la personnalité pour l'empereur des apéritifs anisés. Je regrette simplement que Cathy ait oublié de faire venir la chorale Ricard "avec cinq volumes d'eau".

Voilà pour les critiques. Sinon… et bien je me suis régalée, j'ai nagé dans une eau cristalline aux couleurs turquoises (malgré le manque de soleil), j'ai pu un peu peaufiner mon bronzage, j'ai gagné deux fois à la contrée, j'ai testé le plongeon entre le quai et le bateau (le rhum est peut-être une boisson de marin, mais à ce moment-là il ne faut jamais revenir à terre), j'ai mangé les poissons pêchés par les moussaillons, et j'ai passé de bons moment avec de bons copains. Bref, j'étais vraiment triste de partir lundi après-midi, surtout que je reprenais le travail le lendemain.

Et puis j'ai mis plein de photos dans cet article rien que pour vous faire envie.

Commenter cet article