Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Nadoch

Niouzes de la villa dimanches, de ses habitants, de ses visiteurs. Totalement narcissique.

Dernière étape du périple de l'été : celle de l'amitié

Publié le 16 Août 2015 par Nadine

PhotoService.com PhotoService.com PhotoService.com

La dernière étape se confond avec la première, puisque je suis à Montréal chez Aurélia. Retour au calme après Haïti et après New York. Le temps de prendre son temps, de causer comme au pays avec quelqu’un qui comprend quand je dis fada, putain con et enc… (ce sont les virgules du marseillais oral). Aurélia sait aussi sacrer avec des tabernacles et hosties car elle est bilingue. Toujours parce qu’elle est bilingue, on a mangé chez elle des tomates à l’huile d’olive et au basilic et de la smocked meat. Je prends le temps de me poser, de ranger mes valises avant le grand départ demain en direction de l’Europe.

Montréal, comme New York dans certains quartiers, c’est un peu encore Haïti. D’ailleurs dans le bus New York Montréal que j’ai eu le bonheur de prendre deux fois cet été, il y a essentiellement des étudiants et des Haïtiens. Elle a bien été étonnée ma voisine de l’autre nuit quand je lui ai répondu en créole : du coup on a jasé un bon moment.

Montréal c’est une des capitales intellectuelles d’Haïti. Peut-être même LA capitale intellectuelle ; c’est ici par exemple que l’Immortel Dany a commencé sa carrière d’écrivain, a été publié et a connu la gloire. C’est ici que le très regretté Georges Anglade enseignait et publiait. C’est ici que le CIDHICA (Centre international de documentation et d'information Haïtienne Caraïbéenne et Afro-Canadienne ) produit des auteurs haïtiens et des auteurs pour Haïti. J’étais donc avant-hier avec son directeur Frantz Voltaire.

Je rentre tout à l’heure le cœur gros, le cœur lourd. Mais avec la promesse de revenir l’année prochaine, parce que je sais maintenant que j’ai ma place de ce côté-ci de l’Atlantique.

 

Aurélia me rappelle ici des choses essentielles :

— Il reste très peu de copies de son album, donc dépêchez-vous. Dépêchez-vous surtout de prendre un billet pour le Québec ou les Etats-Unis parce c'est ici que son album est distribué pour le moment. Elle hésite encore pour la distribution et la tournée mondiale, mais vous pouvez dès à présent l'écouter et l'acheter en ligne sur ce lien.

— Il n'y a pas qu'elle comme excellent groupe et chanteur(se) ici. je sais que Céline Dion vous a pas mal douchée question talents québécois, mais souvenez-vous de la scène montréalaise depuis les années 1970. Nous sommes allées voir hier soi au Quai des Brumes un groupe punk à texte — oui comme la chanson des années 1970, ici n'oublie jamais le texte — qu'il faut se dépêcher de découvrir : Cou Coupé. Je rappelle qu'à Montréal est le punk est lié à la gymnastique par une date : 1976, l'année de Nadia Comăneci.

 

 

 

Commenter cet article