Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Nadoch

Niouzes de la villa dimanches, de ses habitants, de ses visiteurs. Totalement narcissique.

Au pays de la danse (Mama Africa)

Publié le 26 Février 2015 par Nadine

 

PhotoService.com

Je vous entretenais il y a douze jours de l'omniprésence de musique à Kin la Belle ; c'était oublier la moitié de la musique : je veux dire ici la danse. Car la musique Congolaise — "la plus belle musique du monde" comme je l'ai affirmé à un chauffeur de taxi kinois qui écoutait de la variété chinoise sur la radio chinoise, pour qu'il arrête le massacre auditif — est évidemment une musique de danse. Il ne faut pas longtemps de percussions, accompagnées de la douce guitare de la rumba, pour que tout Congolais se lève, esquisse quelques pas de danse et trémousse ses hanches. Il n'y a pas d'âge pour le faire : mieux que Tintin qui, revenu du Congo alors qu'il n'y a d'ailleurs même pas dansé, ne s'adresse qu'aux 7 à 77 ans, la danse se pratique dès que les enfants marchent et… ne s'arrête jamais. On se demande même si lors de ces deuils si bruyants, les morts eux-mêmes ne se trémoussent pas dans leur cercueil !

Moi qui aime aussi me trémousser, j'ai fait l'admiration des mamans par mon déhanché chaloupé. Je pense que c'était très honorable pour une mundele, une blanche, mais je fais assez pale figure à côté de Hercule, le fils d'Augustin, de ses voisines et des filles de maman Valentine. Envoyez la musique !

Commenter cet article

de vergnies 09/03/2015 18:58

Merci pour cet article .