Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Nadoch

Niouzes de la villa dimanches, de ses habitants, de ses visiteurs. Totalement narcissique.

Bijou est une perle

Publié le 24 Janvier 2015 par Nadine

PhotoService.com

Pour relater les aventures de Nadine au Congo, je ne peux manquer de consacrer tout un article du blog à Bijou, la secrétaire de la FENECO. Cet article sera celui de mes remerciements à Bijou et à son frère Dieumerci qui ont été mes anges gardiens lors de mon séjour Kinois.

C'est Bijou qui m'a accompagnée tout le temps, qui venait me chercher au centre Liloba où je séjournais, me raccompagnait le soir, hélait les transports, prenait soin de moi, me traduisait tout ce qu'il fallait traduire, m'a accompagnée dans les magasins et au marché faire mes emplettes, m'a amenée chez sa couturière pour me faire faire des robes, m'a acheté ceci et cela quand je le lui demandais… tout cela et même au delà et toujours avec gentillesse et le sourire. Elle m'a même prêté sa chambre et son lit le soir du 31 décembre alors que j'avais découché de chez les pères qui fermaient à 10 heures du soir. Dieumerci m'a accompagnée à la messe du dimanche et expliqué plein de trucs, comme sa sœur.

Mes hôtes congolais se sont inquiétés car, à rendre visite aux uns et aux autres, j'ai dû silloner tout Kinshasa en transports collectifs, assise sur des banquettes étroites et serrés comme des harengs, que j'ai dû marcher dans les rues poussiéreuses ou boueuses, bref que je n'ai pas fait comme les blancs normaux, me déplacer en 4X4 aux vitres teintées avec clim. C'est précisément d'avoir été à la manière locale, aux côté des Congolais qui a été le meilleur de mon séjour. Et ceci je le dois à Bijou qui connait Kinshasa comme sa poche, qui connait toutes les lignes formelles et informelles des transports collectifs formels et informels, qui connaît tous les magasins de la rue du Commerce et tous les vendeurs (ou presque tous) du Grand Marché et aussi les meilleurs endroits pour écouter de la bonne musique. Bref, la vraie vie congolaise !

Commenter cet article